sexta-feira, janeiro 12, 2007

Hoje o dia começou assim.

Com uma canção que eu não ouvia há muitos anos, e que, ao aparecer assim, me levou a toda uma época.

Saudade

En ce mai de fous messages
J'ai un rendez-vous dans l'air
Inattendu et clair
Déjà je pars à ta découverte
Ville bonne et offerte

C'est l'attrait du danger
Qui me mène à ce lieu
C'est d'instinct
Que tu me cherches et approches

Je sens que c'est toi
C'est à l'aube que se ferment
Tes prunelles marina
Sous quel méridien se caresser
Dans mes bras te cacher

Dans ces ruelles fantômes
Ou sur cette terrasse
Où s'écrase un soleil
Tu m'enseignes
Le langage des yeux

Je reste sans voix
Les nuits au loin tu cherches l'ombre
Comment ris-tu avec les autres
Parfois aussi je m'abandonne
Mais au matin les dauphins se meurent
Saudade


Où mène ce tourbillon
Cette valse d'avions
Aller au bout de toi et de moi
Vaincre la peur du vide
Les ruptures d'équilibre
Si tes larmes se mêlent
Aux pluies de novembre

Et que je dois en périr
Je sombrerai avec joie
Saudade

"Saudade", de Etienne Daho

2 Comments:

At 8:59 da manhã, Blogger bruno alexandre said...

Hoje o dia só começou verdadeiramente para mim qd ouvi " na radio " às 8h37m The Cure - Friday i'm in love.

Obrigado, nunca esta musicola tinha feito tanto sentido como hoje.

Bom fim-de-semana.

 
At 7:13 da tarde, Blogger Mr.Wiskers said...

Já tenho saudades de ouvir esse tema nem que fosse para lembrar a entrevista que lhe fiz aquando duma vinda do Etiènne à Queima em 199 e qualquer coisa. Abraço

 

Enviar um comentário

<< Home